Droit routier : faire appel à un avocat pour son permis de conduire

Droit routier faire appel à un avocat pour son permis de conduireLes conducteurs sont des personnes qui doivent être toujours conscientes lorsqu’elles sont au volant. En cas de comportement déviant, les forces de l’ordre se doivent d’appliquer la procédure, ce qui peut entraîner l’annulation de l’attestation de conduite du chauffeur n’ayant pas respecté les règles de conduite de véhicule. Heureusement que ce dernier pourrait défendre ses droits en se faisant aider par un avocat.

Obtenez l’aide d’un avocat pour différents problèmes risquant le retrait de votre permis de conduire

Les conducteurs qui ont impérativement besoin de leur attestation de conduire pour leur emploi pourront toujours contester une décision d’une contravention pour tenter de sauver leur outil de travail. L’assistance d’un avocat expérimenté est nécessaire dans ce genre de situation.

Lorsque votre permis n’a plus de point et que votre dernière infraction risque de l’annuler définitivement, vous devez  refaire des examens, si vous désirez disposer à nouveau d’une attestation. Il existe heureusement une solution pratique vous autorisant à conserver votre document. Des cabinets d’avocats spécialisés en droit routier sont à votre disposition pour défendre vos causes et résoudre vos problèmes entraînant le retrait de votre papier. Si vous êtes dans l’une des situations qui mettent en jeu la résiliation de votre autorisation de conduire comme :

  • Une conduite sous stupéfiants ou en état d’ivresse
  • Une récidive
  • Un excès de vitesse

vous pouvez contester la décision du contrôleur en faisant appel aux experts en droit.

Usez rapidement de vos droits avant la perte définitive de votre agrément de conduire

Lorsque vous êtes contrôlé par un agent des forces de l’ordre et que vous risquez le retrait de votre permis de conduire, vous disposez d’une mesure de rétention de 72 heures afin de contester cette décision de suspension administrative de votre satisfecit. Avec cette solution, vous ne devez pas payer la contravention. Dans le cas contraire, cela signifie que vous acceptez la sanction qui vous est donnée.

choisir une bonne assurance voiture

Consultez régulièrement le solde de vos points pour éviter d’éventuelles mauvaises surprises

Si les points de votre permis de conduire sont épuisés, vous ne pouvez plus jouir de votre droit de conduire un véhicule. Il est donc important de connaître les points restants afin de ne pas avoir de mauvaises surprises. Ainsi, obtenez un code d’accès vous permettant de consulter en ligne votre solde. Et pour cela, vous devez vous rendre à la Préfecture de votre arrondissement pour récupérer un relevé d’informations intégrales.

Les délais pour contester vos contraventions

Les conducteurs ont le droit de faire opposition à un jugement, mais cela a un délai. La durée de cette opposition dépend de la nature de l’infraction. Ainsi, ils ont :

  • 45 jours pour s’opposer à une ordonnance pénale délictuelle et pour contester une amende forfaitaire
  • 30 jours pour une ordonnance pénale contraventionnelle
  • 10 jours pour interjeter l’appel d’un jugement du tribunal correctionnel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *